L´Inquisition et les femmes au Moyen Âge




- Juan Miguel BursónVivero
- Carlos Funalleras Mateos
- Sandra González Almuedo
- Ricardo Simón Núñez
- Antonio Soler Jiménez
- Macarena Vilches Suárez



1) Est-ce que tu crois que l´Inquisition pourrait avoir du sens aujourd´hui? Justifie ta réponse.
L´inquisition aujourd´hui n´aurait pas de sens parce que la religion n´est pas si importante et les personnes doivent avoi des preuvres plus fortes que des accusations pour être pénalisé, non plus existe l´hérésie comme se connaissaient au siècle XIII. maintenant les gents out liberté pour croire en Dieu et pour ne pas le faire

2) Est-ce que les femmes jouaient un rôle important dans l´organisation de l´ Inquisition?
Non Pourquoi dans le Moyen Âge les femmes pouvaient seulement faire deux choses, ou contracter un mariage, ou entrer a couvent. Il était très rare qu'une femme restât célibataire par les difficultés économiques et la considération sociale Les femmes de la bourgeoisie et la noblesse apprenaient une doctrine chrétienne, à lire et à écrire et une couture dans sa maison, avec des professeurs particuliers ou avec leur mères.

3) Si tu pouvais voyager dans le temps et participer à un acte de foi, que ferais-tu?
La première chose que je ferais serait de voir où je suis, que ces actes de foi sont souvent faites dans des lieux de la ville, puis je aller pour observer l'acte de foi, qui ont été des essais dans lesquels les hérétiques sont condamnés à la mort par pendaison ou de brûlures. Ces événements pourraient durer jusqu'à un jour et a commencé la nuit avant le procès, avec la procession de la croix vert.

4)Es-tu conscient du manque de liberté des femmes pendant cette période-là?
Sur le mariage :
Au Moyen Age, la cérémonie du mariage est sacralisée, bien qu'il puisse y avoir des exceptions.
Le consentement des conjoints est nécessaire, et l'adultère est sérieusement condamné.
Le divorce n'est autorisé, mais il y a des exceptions, comme la stérilité ou l'impuissance, la consanguinité étendue au 7° degré de parenté ou l'ordination ultérieure de l'un des conjoints.
Sur les droits :
Les femmes du petit peuple et les bourgeoises jouissent d'un assez grande liberté. Majeures à douze ans, elles sont libres de gérer leurs biens, de se marier, de voter même.
La femme noble ne compte guère. Son sort est lié à la terre, seule garantie du pouvoir. Ainsi est-elle une monnaie d'échange pour les seigneurs qui désirent accroître leurs biens et assurer une descendance.

5) Est-ce qu´il était facile pour une femme d´exprimer ses pensées?
Il n’a pas été facile pour les femmes du Moyen-Age exprimer leurs pensées parce que le système juridique a été sexiste comme il pense
qui a été exact assez pour tout le monde.
D'autre part les femmes peuvent agir avec un degré d'autonomie Dans biens communs

6) Très probablement les gens du Moyen Âge ne pensaient pas à la richesse culturelle qu´apporte la diversité ethnique et religieuse, en quel sens le concept de la politique et de la religión de l´époque pourraient expliquer ceci?
La politique et la réligion ont influé beaucoup dans les personnes car pour avoir une bonne diversité culturelle on doit connaître plus cultures et religions non seulement la tienne, mais l’inquisition a mis des normes pour que les personnes seulement penseront et créent en un type de culture et religión. Par cela je pense que c'était une injustice puisque chacun peut penser et croire ce qu'il veuille et personne ni peut ni doit influer sur cela.